Visitez le réseau des sites de Pratico-Pratiques
Accueil | Recettes | Plats principaux | Boeuf | Rosbif à la moutarde
Rosbif à la moutarde

Rosbif à la moutarde

  • Portions 8
  • Temps de préparation 25 minutes
  • Temps de cuisson 57 minutes

Information nutritionnelle

Par portion: calories 535; protéines 40 g; M.G. 37 g; glucides 10 g; fibres 1 g; fer 4 mg; calcium 37 mg; sodium 377 mg

Ingrédients

  • 30 ml (2 c. à soupe) de moutarde de Dijon
  • 30 ml (2 c. à soupe) de moutarde en poudre
  • 30 ml (2 c. à soupe) de farine
  • 15 ml (1 c. à soupe) de sucre
  • 15 ml (1 c. à soupe) de thym frais haché
  • 45 ml (3 c. à soupe) de beurre ramolli
  • 2 oignons tranchés
  • 3 gousses d’ail émincées
  • 1 rôti de boeuf français de 1,5 kg (3 1/3 lb)
  • Sel et poivre au goût
  • 375 ml (1 1/2 tasse) de bouillon de boeuf
  • 15 ml (1 c. à soupe) de fécule de maïs

Étapes

  1. Préchauffer le four à 230 °C (450 °F).
  2. Dans un bol, mélanger les moutardes avec la farine, le sucre, le thym et le beurre.
  3. Dans une rôtissoire, étaler les tranches d’oignons et l’ail. Déposer le rôti de boeuf sur les oignons. Badigeonner le rôti de préparation à la moutarde. Saler et poivrer. Insérer un thermomètre à cuisson au centre du rôti. Cuire au four 10 minutes.
  4. Régler la température du four à 180 °C (350 ºF). Poursuivre la cuisson de 45 minutes à 1 heure, jusqu’à ce que le thermomètre à cuisson indique 60 °C (140 °F) pour une cuisson saignante.
  5. Déposer le rosbif sur une planche à découper et couvrir d’une feuille de papier d’aluminium, sans serrer. Laisser reposer de 10 à 15 minutes avant de le trancher.
  6. Pendant ce temps, préparer la sauce. Dans la rôtissoire, verser le bouillon et porter à ébullition en raclant le fond à l’aide d’une cuillère en bois afin de détacher les sucs de cuisson. Laisser mijoter de 2 à 3 minutes.
  7. Délayer la fécule dans un peu d’eau froide. Verser dans la rôtissoire en remuant. Saler et poivrer.
  8. Filtrer la sauce dans une passoire fine. Servir avec le rosbif.


Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *